Comment ajouter un bouton Like dans un article

 

bouton Like Facebook

Les Boutons de Facebook « Like button » ou « bouton j’aime »  sont faciles et rapides à installer. Dans un article, ils augmentent la visibilité de l’article. Vos lecteurs peuvent réagir « à chaud »et partager votre contenu  au sein de leur réseau social favori: Facebook.

Comment faire?

Etape 1: dans votre tableau de bord WordPress (WP)

Continue reading Comment ajouter un bouton Like dans un article

Incoming search terms:

  • mettre un bouton like dans un site web

Comment internet peut nous permettre de mieux prendre soin du monde ?

writeforpeace

 

 

« Combien souffre ce monde pour devenir celui de l’homme »

René Char

 

Suite aux événements terribles de ces derniers jours, il me semble important de faire le point sur les possibilités que nous avons chacun à notre niveau de contribuer à ce que les choses aillent moins mal. Face à la barbarie et à l’obscurantisme qui frappent, seules la prise de conscience et l’intelligence des peuples peuvent être des leviers. Internet et les nouvelles technologies peuvent-ils nous aider à mettre en place ces leviers? En quoi la révolution numérique en cours crée-t-elle des opportunités, rarement offertes auparavant aussi simplement, de nous ressaisir de nos facultés créatives pour prendre soin de ce monde?

Continue reading Comment internet peut nous permettre de mieux prendre soin du monde ?

10 secrets de blogueurs pour lancer un business tendance

ordinateur en or

Bloguer est un business qui peut rapporter gros. Une enquête du Women’s Wear Daily (Août 2014) a levé un secret bien gardé sur le montant des salaires que peut générer un blog à succès. Certains top-blogueurs peuvent gagner jusqu’à 1 million de dollars par an. Scott Schuman (The Sartorialist.com), Bryan Boy (bryanboy.com), Susanna Lau (Stylebubble.co.uk), Garance Doré (Garancedore.fr), Chiara Ferragni (Theblondesalad.com) atteignent avec leurs blog des audiences qui font pâlir d’envie les plus grandes marques Fashion de la planète. Chiara Ferragni est suivie par plus de 2,5 millions de followers. Bryan Grey-Yambao totalise à lui seul sur son site 1,4 million de clics par mois. Source: Madame Figaro

Leur ascension est phénoménale alors que nombre d’entre eux ne voyaient pas le potentiel commercial de leur blog au début. Quels enseignements peut-on en tirer pour lancer un business tendance?

Continue reading 10 secrets de blogueurs pour lancer un business tendance

Incoming search terms:

  • secret des blogueurs personnels

WHITE bIRD : Montrer la délicatesse de bijoux de créateurs via le web

White bird

Stéphanie Roger a fondé WHITE bIRD, concept store dédié aux bijoux de créateurs, situé au 38 rue du Mont Thabor à Paris. C’est un lieu bobo proche de la très chic place Vendôme, où l’on vient acheter un bijou autrement, car ici le bijou a une histoire.

Stéphanie Roger met en valeur le travail des créateurs dans un espace intime et décoré de fabuleux découpages en papier blanc, renforçant l’impression que dans chaque vitrine un spectacle d’ombres chinoises a quelque chose à nous montrer. La boutique intègre un grand canapé confortable et une table basse, idéale pour poser une tasse de thé japonais en laissant passer les heures. D’ailleurs, sommes nous toujours à Paris?

Les bijoux exposés sans être prétentieux, n’en sont pas moins précieux. Ils sont inspirés par les cultures cosmopolites de leurs créateurs ainsi que par leurs passions et leur audace. Les sources d’inspiration sont souvent l’art et la nature.

Le challenge a été de faire un site internet E-commerce qui mette en valeur l’esprit de la boutique.

J’ai interviewé Stéphanie Roger pour qu’elle nous parle de son concept et de sa stratégie digitale. Dans cette interview, Stéphanie nous explique aussi comment son utilisation des réseaux sociaux lui permet de faire rayonner sur le web sa marque.

Continue reading WHITE bIRD : Montrer la délicatesse de bijoux de créateurs via le web

E-commerce: 7 tendances en 2015

Liu by paolo reversi

Cet article est l’occasion pour moi de vous souhaiter une bonne année 2015 pleine de succès dans vos affaires. Les événements tragiques du début d’année doivent encore plus nous faire croire en la possibilité de lutter contre l’ignorance et le fanatisme par le développement d’entreprises intelligentes, à taille humaine, où il est possible de croître avec ouverture d’esprit et respect de la personne.

Il est vrai que le contexte économique et l’impact des nouvelles technologies sur l’ensemble des secteurs sont encore plus à prendre en compte cette année en France. Pour le E-commerce, les tendances de 2014 se confirment et installent une situation de maturité.

Tendance n°1: Globalisation des produits et offre locale

Une offre globale

Le web permet de faire connaître une offre en Europe et à l’international. C’est incontestablement et quelque soit la taille de votre entreprise un enjeu majeur de développement en période de morosité en France.

Les marchés émergents comme la Chine connaissent une croissance E-commerce exceptionnelle: En 2014 le marché de l’e commerce en Chine pèse 525 milliards de dollars. Cette tendance consumériste est en croissance de 18% alors que le marché E-commerce US ne connait qu’une croissance de 2,2% selon le National Bureau of Statistics. Il faut dire que l’ensemble des webinautes chinois représente la totalité de la population américaine.

De plus, la Chine est devenue très consommatrice de marques étrangères. Malgré cette forte demande, 60% de ces marques sont achetées sur des plateformes E-commerces locales (Taobao et Tmall).

Le marché chinois met en évidence que malgré un désir fort des consommateurs pour une marque étrangère, l’expérience de l’achat se fera avant tout sur des plateformes ou des sites locaux.

Continue reading E-commerce: 7 tendances en 2015

Comment vous servir de l’Arbre des Tendances pour analyser votre marché?

definir des cibles differemment

Avez-vous suffisamment bien étudié votre marché avant de vous lancer?

Le processus d’achat intègre presque systématiquement une consultation d’avis ou une recherche d’information sur le web. Le consommateur est plus que jamais consomm-acteur. Il s’est habitué à ce que les marques fassent partie de son quotidien. Il ne suffit plus de communiquer sur les qualités de votre produit ou de votre service pour convaincre aujourd’hui. Il faut arriver à rester présent dans la tête de vos clients. En un mot, vous inscrire dans leur quotidien.

Aussi bien connaître les caractéristiques  de son propre marché avant de se positionner est vital. Cela vous fera gagner un temps précieux, mais vous permettra également de bien choisir vos axes de différenciation sur le web et sur les réseaux sociaux.

Voici une méthode pour cartographier votre marché et déterminer les principales tendances au regard des évolutions et de l’innovation.

 

Continue reading Comment vous servir de l’Arbre des Tendances pour analyser votre marché?

Le Growth Hacking pour voir sous l’eau du web

iceberg

La plupart des entreprises qui désirent développer leur business dans un contexte e-business, portent toute leur attention sur leur visibilité (en surface!). Cependant, certains bons chiffres ne sont pas toujours significatifs. Par exemple, un site peut être populaire, fréquenté, attractif et intéressant pour l’internaute mais manquer son objectif final et ne pas générer de ventes.

Du point de vue du Growth Hacking, ces entreprises ne travaillent que la partie émergée de l’iceberg. Ce qui explique le succès inégal qu’elles peuvent récolter de leurs efforts.

La partie immergée, plus volumineuse et cependant moins connue est ce que propose de considérer de façon exhaustive le Growth Hacking. En jeu, pour le web entrepreneur qui s’y essaie : la possibilité de promouvoir autrement son business et de devenir une référence pérenne sur son secteur avec le minimum de ressources financières engagées.

Le Growth Hacking propose des techniques gagnantes pour convertir rapidement un simple lead, en client.

Plus précisément, le Growth hacking surveille l’ importance et la qualité du trafic, l’engagement de l’internaute pour créer un compte, l’incitation à revenir sur le site, la fidélisation, la transformation en client et ambassadeur de la marque.

Le Growth Hacking désigne l’ensemble des techniques marketing qui visent à accélérer l’engagement d’un maximum d’ internautes. Le Growth hacking s’intéresse surtout à ce que la proportion d’internautes qui passent d’un état à l’autre du processus de conversion soit la plus importante possible à chaque étape. Son but est de maximiser le chiffre d’affaires réalisé sur le site web ou d’atteindre un objectif quantifiable (sans forcément aboutir à l’achat).

Le Growth Hacking combine plusieurs compétences:

– La connaissance produit et coeur de la proposition (différenciation)

– Le référencement naturel et toutes techniques de l’inbound marketing (SEO, Blog, Webinar, E-mail, Média Sociaux, livres blancs, Etudes de cas)

– L’outbound marketing (SEA, Référencement payant, Publicités display, affiliation)

– Analyse des données: La capacité à analyser et à comprendre les chiffres

– Technique: Pouvoir lire le code

– Créativité

– Rationalité

 

Continue reading Le Growth Hacking pour voir sous l’eau du web

Tok Tok Tok réinvente la livraison de proximité

Livraison-a-velo

On en parle beaucoup et vous la connaissez peut-être déjà? Tok Tok Tok est une start-up fondée en 2011 par Serge Alleyne, serial entrepreneur de talent et son ami d’enfance Taïg Khris, champion du monde de roller.

Le principe est de proposer aux particuliers d’assouvir leurs envies d’achat et de se faire livrer en un délai record à Paris et petite couronne (pour le moment). Chacun peut ainsi être livré à domicile et le plus souvent à prix coutant, de ce qu’il veut, c’est à dire à peu près n’importe quoi : sa pâtisserie préférée, son journal, une bouteille de vin ou de médicaments en pleine nuit et par tous les temps. Compter 5 à 10€ la livraison, réalisée en 30 à 50 minutes.

Continue reading Tok Tok Tok réinvente la livraison de proximité

Pouvez-vous utiliser vos points faibles pour vous différencier ?

regards humains

 » Est-ce que ma spontanéité ou mon émotivité peuvent être des atouts différenciants pour mon entreprise ? « . Cette question m’a été posée en coaching récemment.

Lorsque l’on cherche un aspect différenciant pour son offre ou ses services, réfléchir sur ses talents est un passage obligé. L’idée habituelle : travailler ses points forts est beaucoup plus facile que d’essayer de modifier ses points faibles.

Cependant, les sites internet les plus populaires du moment sur le web savent rendre l’effet  » fait maison « . L’imperfection semble précisément être la source de leur succès. Les internautes apprécient particulièrement la patte humaine derrière l’écran. Et si vos points faibles étaient précisément ce qui pouvait alimenter ce côté « artisanal » de votre offre aujourd’hui ? Essayons de comprendre en quoi, jusqu’où et comment vous pouvez les utiliser.

Continue reading Pouvez-vous utiliser vos points faibles pour vous différencier ?

 » La Jeune Rue  » : Un projet arty culinaire à Paris

Rue et vous

Le monde du Fooding ne fini pas de nous étonner avec des concepts de cantines, multistores et lieux de vie. Une preuve de plus ?  » La Jeune Rue  » qui réunit 3 composantes indémodables du succès :

#1 Le bon

La Jeune Rue est le nom que Cédric Naudon a choisi pour son projet arty culinaire en train de prendre forme : Créer un triangle d’or de la bonne bouffe de produits de terroir ou bio au prix « juste » car la qualité a un prix mais doit être accessible. Ce businessman passionné et gourmet ouvrira dès le mois de mai et d’ici septembre 36 commerces de bouche éco-exemplaires rue de Verbois, rue Volta et rue Notre-Dame-de-Nazareth. Ces lieux seront approvisionnés en direct par des fermes et des producteurs d’exception, des artisans soucieux de partager leur amour du goût.

#2 Le durable

Il s’agit de proposer des produits sains même au-delà de l’assiette. Le respect du produit inclut aussi la mise en valeur du métier et la passion des producteurs et artisans pour leur métier et leur environnement. De là, le concept de gastronomie durable. La Jeune rue se veut un lieux de rencontre entre passionnés : Un lieu d’approvisionnement où l’on partage aussi une vision du manger juste et bon.

#3 Le Beau

Dans cette Jeune Rue, c’est aussi le bon goût en matière de décoration puisque chaque local a été confié à un grand du design.

C’est Paola Navone qui signe le street food coréen, Jasper Morrison, le bar à tapas, le studio de design japonais Nendo se charge de la pâtisserie, Jaime Hayon, créateur espagnol, adepte de la fantaisie, signe une meunerie. Tom Dixon, l’un des designers britanniques les plus originaux de sa génération, se voit confier la poissonnerie.

A vous de Rayonner sur le web 😉