Comment créer votre Page Facebook avec une ligne éditoriale addictive?

Facebook est le premier réseau social avec plus d’1 milliard de comptes créés au niveau mondial. Créer une Page Facebook pour votre entreprise est un moyen simple et peu onéreux de vous faire connaitre sur le web.

Vous pouvez créer une Page Facebook en moins de 5 minutes.

Pour cela rendez-vous sur l’adresse : http://www.facebook.com/pages/create.php  ou  allez sur n’importe quelle Page d’entreprise sur Facebook et cliquez en haut à droite sur le bouton “créer une Page”. Puis, laissez-vous guider par les instructions de Facebook jusqu’à la création de votre Page.

Cependant, avant de vous lancer, un minimum de préparation et d’informations pour comprendre Facebook peut être utile. Construire une ligne éditoriale claire et bien pensée sera déterminant pour vous démarquer sur le web et rencontrer votre public.

Faut-il créer une Page ou un Profil  sur Facebook?

Facebook est un réseau social sur lequel il faut s’inscrire avant de pouvoir interagir avec les membres de ce réseau.

Vous pouvez vous inscrire en tant qu’individu : vous créerez un Profil avec une simple adresse mail personnelle.

Vous pouvez vous inscrire en tant qu’entreprise : vous devez alors créer une Page d’entreprise.

Profil et Page ont des fonctionnalités et des possibilités d’interaction différentes. Vous êtes limité à 5 000 fans sur votre Profil alors que vous pouvez avoir un nombre de fans illimités sur une Page.

Si vous êtes une société, il vaut mieux créer une Page.

On appelle Fans, les internautes qui ont cliqués sur le bouton j’aime d’une Page. Par opposition aux “Amis” des Profils.  Les Fans peuvent uniquement aimer ou commenter vos publications et s’exprimer sur votre mur. Ils ne peuvent pas vous envoyer des messages personnels et vous solliciter à n’importe quel moment comme c’est le cas pour les “Amis” des Profils. C’est un gage de tranquillité que vous apprécierez lorsque vous aurez un nombre important de Fans. La réciproque est vraie : vous ne pouvez pas envoyer de messages personnels aux internautes pour vous promouvoir et par conséquence, il est plus difficile de les inciter à devenir Fans de votre Page.

Cependant, ne suivez pas l’exemple de certaines entreprises qui créent des Profils plutôt que des Pages pour leurs sociétés. Le but de cette manœuvre est de pouvoir contacter les particuliers directement et leur demander activement de devenir “Amis”. Hormis le fait que ce soit interdit par les règles de Facebook et que vous risquez tout simplement de voir le Profil de votre entreprise supprimé du jour au lendemain, les  particuliers que vous contactez par ce biais peuvent se considérer “spammés”. Ce qui est désastreux pour l’image d’une entreprise surtout sur le web.

Facebook vous permet de créer une Page sans créer de Profil. Personnellement, je vous recommande plutôt de créer un Profil personnel et une Page pour votre entreprise. Pourquoi ? :

  • L’administration de votre Profil et de votre ou de vos Pages est facile : Vous pourrez changer facilement et passer de votre profil personnel à votre Page ou vice versa.
  • Vous pourrez installer des applications sur votre Page. De nombreuses applications bien pratiques sur Facebook ne peuvent être installées sur votre Page que via votre Profil.
  • Vous pourrez informer très facilement les Amis sur votre profil de la création de votre Page et acquérir vos premiers Fans plus rapidement.

Pourquoi faut-il optimiser votre Page?

  • Facebook est le premier des réseaux sociaux en France avec 26 millions de comptes crées devant Twitter (5,5 millions) et Google+ (2,3 millions). Vous avez la possibilité de spécifier dans les infos de votre Page votre adresse. Vous pouvez ainsi capter l’attention d’internautes se trouvant dans votre ville ou votre région. Par ailleurs, l’application Lieux Facebook permet aux utilisateurs de voir et d’indiquer s’ils se trouvent sur votre Page et d’augmenter votre visibilité sur le web.
  • Un internaute qui ne serait pas inscrit sur Facebook peut tout de même consulter la Page de votre entreprise et lire vos publications. Vous pouvez ainsi vous faire connaitre d’un large nombre de personnes sans être limité à votre nombre de Fans.

  • Vous pouvez utiliser Facebook comme preuve sociale de la fréquentation de votre site internet : L’application Likebox de Facebook permet de faire apparaitre le nombre de Fans de votre Page Facebook sur votre site internet.

  • Vous pouvez créer un lien privilégié avec vos Fans. Lorsque vous publiez, vos Fans peuvent consulter vos publications sur leur Profil. S’ils commentent, participent à une animation que vous aurez créée, profitent d’une promotion ou “aiment” votre publication, les amis de vos Fans verront leur action et seront incités à se rendre sur votre Page.

Comment créer une ligne éditoriale addictive?

  • Ayez une vision de votre secteur : Comment communiquent les entreprises de votre secteur sur Facebook? Quel est le genre de publications qu’elles créent ? Sur quels sujets ? Quels sont les éléments graphiques et vidéos utilisés ? Quelle est leur stratégie de communication sur le web ?
  • Ayez une vision de votre avantage concurrentiel : Ce que vous souhaitez apporter et que vous pouvez apporter en fonction de vos spécificités (qualité, situation géographique, innovation etc.)
  • Déterminez votre ligne éditoriale personnelle : Elle sera une combinaison entre mimétisme par rapport à la façon dont communiquent les entreprises de votre secteur et créativité liée à la mise en avant de votre avantage concurrentiel.
  • Soignez la présentation de votre Page : Choisissez des éléments visuels en cohérence avec votre positionnement. Le but est de retenir l’attention de l’internaute grâce à la présentation d’un univers lié à votre marque. Connaitre les dimensions sur une Page Facebook d’une photo de couverture, de la vignette d’une application etc., vous permettra d’optimiser le rendu de votre Page.
Facebook Cheat Sheet: Image Size and Dimensions
Courtesy of: Infographic Journal

 

  • Déterminez quelles sont vos possibilités en terme de ressources et de temps pour vous faire connaitre : Soyez réalistes, pour optimiser un budget limité, il faut savoir quelles sont les actions auxquels vous devez consacrer votre temps et vos efforts. Selon la règle de productivité des 80/20, 80 % de nos actions ne nous font gagner que 20 % de valeur ajoutée. Il s’agit de trouver les 20 % des actions qui nous permettent de gagner 80 % de valeur ajoutée pour être efficace. Demandez-vous s’il ne vaut mieux pas libérer du temps pour votre activité principale et déléguer tout ou partie de la promotion de votre entreprise sur Facebook et sur les réseaux sociaux à un prestataire ? Voulez-vous créer vos visuels, films et vos infographies ? Faire la modération des commentaires ? Créer et rédiger vos publications etc. ? En fonction de votre taille et de votre activité, il sera important de porter plus d’attention et donc de temps sur l’un ou l’autre de ces aspects.
  • Préparez un calendrier de publications sur 6 mois :  Cela permet d’anticiper et d’avoir le temps de préparer à l’avance les publications  qui demandent d’être travaillées pour des dates importantes de votre business. Par exemple, si vous vendez des jouets pour les enfants, la date de Noël devra être anticipée pour avoir le temps de produire des publications plus élaborées. Sur Facebook, les publications les plus fréquentes sont :  des articles thématiques, des jeux concours, des appels aux like, des bons plans, des publications avec un contenu fun, d’actualité ou d’exclusivité, les visuels (infographie et photos), des annonces,  des teasing et bandes –annonces, des questionnaires,  des applications etc.). Selon la nature de ces publications, vous devrez en sous-traiter la réalisation à des prestataires spécialisés ou à des agences.
  • Misez sur votre talent pour faire preuve de créativité : Quels sont vos points forts ? La recherche d’information, la rédaction d’article de qualité, la vidéo, la photo ? Appuyez-vous sur vos talents pour créer vos publications de qualité en rapport avec votre activité. Cette qualité peut être apportée par un rendu visuel esthétique,  un sujet sur lequel vous donneriez un éclairage nouveau, l’humour, un esprit de synthèse etc. Les meilleures publications seront partagées sur le web et provoqueront un effet viral. L’objectif est d’apporter à vos lecteurs une valeur ajoutée qui leur donne envie d’interagir avec vous et de visiter votre site internet.
  • Misez sur votre taille : “L’économie est faite d’une masse de niches – c’est à dire que le petit est le nouveau grand” écrivait Jeff Jarvis dans son livre La méthode Google.  Plus votre offre sera spécifique, plus vous offrirez quelque chose de nouveau, plus vous serez visible facilement sur le web. Dans le monde économique, le premier ou celui qui innove a souvent eu la tâche ingrate d’ouvrir le marché et d’essuyer les plâtres, laissant aux suivants la possibilité de s’enrichir. C’est le contraire sur le web puisqu’être le premier sur un marché ou une niche est un avantage fort même si cela ne veut pas dire que les suivants ne s’enrichiront pas.

Quelques exemples de lignes éditoriales addictives sur Facebook

Le Slip français

Le slip français

Le Slip Français est une start-up qui s’est fait connaitre grâce à sa Page Facebook. L’utilisation combinée de Facebook, Twitter et Instagram, où s’affiche un ton humoristique et décalé, a convaincu rapidement les internautes. La Page du Slip Français a réuni aujourd’hui 24 715 Fans.

Le créateur du Slip Français, Guillaume Gibault attribue 40 % des visites de son site marchand à son activité sur les réseaux sociaux. Selon lui, 200 j’aime sur Facebook génèrent 300 euros de chiffres d’affaires. Plus précisément, une photo likée ou aimée 200 fois et partagée 20 fois sur Facebook lui rapporte 300 visiteurs sur son site internet et 300 euros de chiffre d’affaires.

Le positionnement décalé et différent de celui habituellement utilisé par les marques de sous-vêtements maintient l’intérêt pour un concept de sous-vêtements fabriqués en France.

La stratégie est de s’adresser aux journalistes, blogueurs, influenceurs et early adopters en s’activant sur Twitter et Instagram, deux réseaux sociaux plus confidentiels que Facebook mais très répandus dans ces milieux.

Le secret est de profiter des caractéristiques de ces deux réseaux sociaux et d’adapter les lignes éditoriales en fonction.

Sur Twitter la thématique est celle du Made in France. Twitter permet de réagir à chaud et “de rebondir immédiatement sur les commentaires des Twittos et de l’activité” décrypte Guillaume Gibaut.

Sur Instagram, ce sont les photos ou des vidéos que l’on échange. C’est l’opportunité de diffuser “des photos qui racontent en direct les coulisses du Slip français, les futures collections, les visites d’usines poursuit le patron du Slip Français.

Sur ces deux réseaux, le ton est plus décalé que sur Facebook: blagues et citations sorties de leur contexte sont fréquentes.

Facebook est utilisé pour la communication “presqu’institutionnelle autour des produits et du site”déclare le patron.

Autre preuve que la notoriété sur le web est payante: La jeune entreprise a levé 30 000 euros grâce au crowdfunding, c’est à dire grâce aux fonds récoltés  sur le web. Les internautes ont été sollicités pour financer un produit innovant (“le slip qui sent bon”). Ce produit n’aurait pas pu voir le jour sans ce financement. La stratégie a été de formuler la demande de financement via un film explicatif et drôle  très bien réalisé “Le Slip Français : sentez bon du Slip ! “, diffusé sur Youtube et Facebook.

 

 

Secret Velvet

 

Secret Velvet

 

Secret Velvet est une entreprise bordelaise crée en mars 2000. La marque s’est fait connaitre sur Facebook et sur le web avant d’être distribuée en boutiques.

Secret Velvet fondé par Marie Dehayes se positionne dans un monde gourmand sucré et délicat grâce à la vente de bijoux  gourmands délicats et raffinés. L’esthétisme de la Page et du site marchand reprend l’idée de délicatesse, du sens du détail, et de la féérie avec l’utilisation de couleurs douces et poudrées comme le rose pâle. L’univers dans lequel les internautes sont invités à rentrer est un univers féminin, et cible une population active.

Après avoir ouvert une boutique à Bordeaux pendant 1 an et demi, la jeune entrepreneuse Marie Dehayes, prend la décision de fermer sa boutique physique et de se focaliser sur les ventes du site internet qui double sa clientèle chaque année depuis 3 ans.

Aujourd’hui Marie Dehayes se définit sur son compte Twitter comme une entrepreneuse web.

Le site marchand s’accompagne d’un blog dévoilant les coulisses des confections, les histoires des bijoux et annonçant les avant-premières de pièces toujours en séries limitées.

Sur Facebook, l’idée est d’appeler à la jolie coquetterie des femmes et à leur fantaisie. Les posts partagent :

– des photos extraits des shooting photo en cours,

– des mises en avant de  produits de saison,

– des liens avec des articles du blog

 

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager à votre communauté en cliquant sur le bouton Facebook ci-dessous et sur la barre latérale à gauche.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *