Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

femme et arabesques

Chaque année, c’est la même chose, les bonnes résolutions prises le Nouvel An, passent rarement le cap du 15 janvier. Pour prouver que l’on peut aussi décider qu’il en soit autrement et pour vous aider à appliquer vos bonnes résolutions cette année (oui, 2014 est une année de tournant ;-)), j’ai écrit cet article dans le cadre de l’évènement interblogueurs organisé par Olivier Roland, blogueur à succès avec son blog des livres pour changer de vie. Plusieurs auteurs de blog traiteront ce même sujet et l’ensemble des articles fera l’objet d’un livre à paraître en avril.

Mes bonnes résolutions portent surtout sur les moyens de mieux développer ma petite entreprise. Et comme pour de nombreux chefs d’entreprise sans doute, la liste des bonnes résolutions est longue. Très longue. À la hauteur de l’ampleur de ce défi qu’est entreprendre en temps de crise. Alors comment ne pas se décourager et rester motivés ? Comment faire durer les « bonnes résolutions » et les appliquer tout au long de l’année ?

Qu’est-ce que de « bonnes résolutions » ?

Les « bonnes résolutions » sont souvent des décisions que nous aurions dues prendre, des tâches que nous aurions dues faire ou des actions que nous aurions dues mettre en place et pour lesquelles nous avons procrastiné et ajourné la réalisation par manque de rigueur, mauvais planning, mauvais timing.

Nous savons particulièrement bien nous trouver des excuses pour ne pas les avoir prises ou réalisées à temps. Puis elles sont passées « aux oubliettes », mais le résultat final, c’est que nous n’avançons pas dans nos projets. Que le temps passe et que nous sommes déjà à la fin de l’année. Le mois de janvier est bien pratique et nous donne l’occasion de faire notre grand Mea Culpa en formulant de « bonnes résolutions » que nous nous empresserons d’oublier relativement vite jusqu’à l’année prochaine.

 

Penser le « Pourquoi ? » avant le « Comment ? »

Les résolutions d’une année sur l’autre ne sont les mêmes, mais à bien y réfléchir elles sont souvent des variantes de celles que nous avons faites les années précédentes et que nous n’avons pas tenues.

Lorsque l’on crée son entreprise, que l’on la développe, les difficultés par lesquelles il faut passer nous impactent aussi positivement, et nous font avancer. Créer son entreprise en suivant sa passion et son instinct comme c’est le cas pour beaucoup d’entrepreneurs est une grande source de joie mais aussi de stress quand on commence sans une base clients bien fournie. C’est pourquoi, nous avons souvent tendance à penser au « Comment ? », à ce qui nous manque, à ce que nous devrions faire, aux techniques, aux solutions qui nous permettraient de résoudre nos problèmes.

 

Faire ce que nous n’avons jamais fait

Si nous voulons atteindre ce que nous n’avons pas encore, il faut faire ce que nous n’avons jamais fait. Si nous voulons réussir, si nous voulons que nos « bonnes résolutions » tiennent un peu plus de temps que jusqu’à la mi-janvier, il nous faut penser au « Pourquoi ? » nous faisons les choses avant de penser au « Comment ? » nous les ferons.

Savoir pourquoi nous faisons les choses, nous permet de prendre des décisions rapidement et à nous y tenir. Vous avez un doute ? Imaginez quelle serait votre réaction si je vous demandais de traverser un mur de flammes ? Vous me répondrez sans doute non. Trop dangereux, trop risqué. Mais si vous savez que derrière ce mur de flammes, se trouve votre enfant en danger, vous irez sans même réfléchir. Le « Pourquoi ? » l’emporte sur le « Comment ? ».

 

Changer la vie

J’en viens à ma meilleure astuce pour appliquer toutes les bonnes résolutions : Il faut avant tout réfléchir au « Pourquoi ? » vous voulez faire ces choses et à quel mode de vie vous souhaitez arriver grâce à votre entreprise. A bannir absolument : Cynisme et idées négatives !

Ce qui me motive dans la création d’entreprise, c’est la possibilité de créer autrement et de faire un pied de nez à bien des stéréotypes. Les idées rares sont de vraies pépites d’or qui m’inspirent et me motivent. Par exemple :

–  Développer un business florissant tout en étant être heureux dans sa vie personnelle comme le développe Olivier Roland dans son livre «  Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog ».

–   Développer un business qui apporte des réponses aux grandes priorités humaines.

–   Accompagner les entrepreneurs qui osent donner des ailes à leur passion en passant à l’action.

Je pense qu’une entreprise quelle que soit sa taille peut contribuer à « changer la vie » de la même manière que le cordonnier, le professeur ou le joueur de saxophone dans la belle chanson « Il Changeait La Vie » de Jean-Jacques Goldman.

 

Ajuster le « Comment ? »

Réfléchir au pourquoi vous voulez faire les choses vous permettra de vous différencier. Les success story comme celle de Michel et Augustin ont débuté à partir d’idées toutes simples. Dans le cas de ces derniers, l’envie était de créer une marque sympa dans un secteur (l’agro-alimentaire) où l’ensemble des marques communiquaient de façon très classique.

Bien sûr, il suffisait à partir de cette envie, d’ajuster le « Comment ? »  pour mettre en oeuvre une stratégie ciblant de façon privilégiée les clients et leur envie d’une marque de qualité, sympa et drôle. Le packaging osé des trublions du goût mais également leur communication décalée et audacieuse, la gestion de cette communication sur les réseaux sociaux ont fait la différence.

Aujourd’hui, le web marketing vous permet d’ajuster le  » Comment ? « . Utiliser les outils du web marketing permet de créer un écosystème basé sur le dialogue entre les marques et les internautes, d’établir des relations de confiance. Les entreprises quelle que soit leur taille peuvent se créer une visibilité et construire leur réputation. Attirer un trafic qualifié et convertir. En fait, les outils du web marketing sont surtout utiles quand vous êtes encore une « petite » entreprise. Quand vous êtes au début de votre belle aventure d’entrepreneur, que votre liste de bonnes résolutions est longue, même si désormais vous savez mieux les appliquer 😉

Si vous voulez en savoir plus sur comment l’esprit humain fonctionne pour prendre des décisions, je vous conseille la lecture de cet article passionnant d’Olivier Roland sur le livre «  Sources of Power  » de Gary Klein.

 

Si cet article vous a plu, cliquez ici pour voter pour lui.

 

Crédit Photo : Weesen

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *