Pouvez-vous utiliser vos points faibles pour vous différencier ?

regards humains

 » Est-ce que ma spontanéité ou mon émotivité peuvent être des atouts différenciants pour mon entreprise ? « . Cette question m’a été posée en coaching récemment.

Lorsque l’on cherche un aspect différenciant pour son offre ou ses services, réfléchir sur ses talents est un passage obligé. L’idée habituelle : travailler ses points forts est beaucoup plus facile que d’essayer de modifier ses points faibles.

Cependant, les sites internet les plus populaires du moment sur le web savent rendre l’effet  » fait maison « . L’imperfection semble précisément être la source de leur succès. Les internautes apprécient particulièrement la patte humaine derrière l’écran. Et si vos points faibles étaient précisément ce qui pouvait alimenter ce côté « artisanal » de votre offre aujourd’hui ? Essayons de comprendre en quoi, jusqu’où et comment vous pouvez les utiliser.

Référencement et Popularité

Vous le savez sur le web, construire une identité est la condition la plus importante pour réussir. Ce qui conditionne la réalité de votre identité est votre visibilité c’est à dire votre existence et votre façon d’apparaître sur les moteurs de recherche et en particulier sur Google.

Il y a deux façons d’apparaître :

– Le référencement (naturel ou sponsorisé). Ce sont toutes les techniques naturelles ou payantes pour apparaître dans les premiers résultats de recherche sur les moteurs de recherche.

– La popularité. C’est l’attrait naturel de votre site. Certains sites bien que n’ayant pas forcément travaillé leur référencement apparaissent en première page des recherches sur internet grâce à leur popularité. Ainsi, Fany Péchiodat, créatrice fondatrice de My Little Paris avouait dans une interview :

Nous nous sommes lancées dans le domaine du web que nous ne connaissions pas du tout. Cela aurait pu être handicapant mais, au final, ça a été notre grande force. Comme nous ne savions pas du tout construire un site selon les critères de Google, nous l’avons fait à l’instinct. Au final notre site ne ressemble à aucun autre. Nous n’avons jamais été dans une recherche de performance, et d’ailleurs notre site reste très mal référencé ! Mais c’est justement grâce à cette fraîcheur que le site a émergé.

Le côté  » fait maison  » et  » la patte humaine derrière l’écran »

Comment pouvons-nous expliquer que certains sites de grandes marques marketées avec des millions  d’euros puissent nous laisser insensibles ? En revanche, certains sites internet de marques peu connues ou de  » simples  » blogueurs puissent provoquer un engouement populaire tel que nous avons envie de suivre leur actualité, de recevoir leurs newsletters ou de nous abonner aux flux RSS ?

Ainsi pour reprendre le cas de My Little Paris, les newsletters étaient envoyées à une liste de 50 personnes initialement. En à peine 4 ans, cette liste s’imposait dans le coeur et la boite e-mail de près d’un million de parisiennes.

D’où vient ce besoin des internautes à apprécier le  » fait maison  » aujourd’hui ? Comment valoriser le côté  » artisanal  » de votre offre auprès de vos lecteurs ?

Le désir du  » fait maison  » est alimenté par 4 facteurs :

– L’aspect irrationnel et émotionnel de nos choix.

– La personnalisation des offres. Le web impose de travailler un trafic qualifié et la correspondance avec une cible stratégique.

– La créativité et l’innovation pour faire interagir le lecteur

– Les réseaux sociaux en relayant votre information auprès de personnes individuelles inscrites dans ces réseaux.

 

Comprendre comment nous prenons nos décisions

Nous avons tous expérimentés l’excitation et la joie de faire un achat pas vraiment indispensable, en période de soldes par exemple.

Si vous avez lu Dan Ariely ( dont le livre  » Predictably Irrational, Revised and Expanded  » est traduit en français par  » C’est (vraiment) moi qui décide ? « ) ou Daniel Kahneman (dont le livre  » Thinking, Fast and Slow  » a été traduit en français mais la version anglais est meilleure), vous le savez déjà, nous ne sommes pas aussi rationnels que nous le souhaiterions dans nos achats et de façon plus générale, dans nos choix . Cependant, cette irrationnalité est prévisible.

Pour agir, nous faisons appel à notre raisonnement et à la logique mais également à notre sensibilité. Nous sommes sensibles à des signes, à notre intuition mais aussi à nos émotions. Si notre intuition peut nous sauver la vie, nos émotions peuvent nous faire prendre de façon impulsive des décisions absurdes, heureusement pas toujours graves.

Par ailleurs, Françoise Guillain, ancienne navigatrice et auteur de la méthode éponyme de diététique, dans son livre  » vivez équilibré ! «  fait remarquer que nos neurones ne sont pas uniquement cantonnés à notre cerveau. Nous avons des neurones dans tout le corps et en particulier dans le tube digestif qui n’en compterait pas moins de 100 millions. Pas étonnant qu’en Chine pour les « anciens », le premier cerveau soit le ventre.

 

Correspondre à sa cible

Sur internet, comment vous adresser à vos lecteurs pour répondre à ces deux besoins rationnel et émotionnel qu’ils peuvent avoir ? Sur quels leviers décliner votre stratégie de création identitaire ?

 

#1  Vendre ce que vous auriez envie d’acheter

La meilleure façon de vendre, c’est de donner envie d’acheter. Et votre premier client, de loin le plus exigent doit être vous-même.

Cela vous permettra d’écarter les méthodes marketing qui ne vous plaisent pas et qui vous paraissent trop agressives comme les publicités (display ou le retargeting). Mais également d’utiliser en les améliorant les méthodes marketing dont vos concurrents se servent comme les newsletters par exemple.

Si vous connaissez bien vos lecteurs, vous pouvez aussi élaborer des stratégies pour leur donner envie de commenter vos publications (stratégie de teasing) et collecter avant le lancement de votre site internet les adresses e-mails des personnes susceptibles d’être intéressées par votre sujet et de suivre votre blog ou votre flux RSS.

 

 #2 Répondre à un vrai besoin

Sans doute le corrélat du point précédent.

Répondre à un vrai besoin signifie qu’il faut proposer quelque chose qui n’a pas déjà été fait.

Le changement des usages, l’impact des nouvelles technologies mais aussi les tendances structurelles nouvelles de notre société peuvent vous aiguiller sur un positionnement neuf et unique.

 

 

#3 Se servir des mots clés utilisés par votre cible

Si vous vendez des livres mais que votre cible stratégique utilise le mot « bouquin » pour vous trouver, vous avez sans doute intérêt à utiliser ce terme plutôt que « livre ». Il est important d’avoir une liste de mots clés qu’utilisent les internautes qui seraient des acheteurs potentiels.

 

 

Créativité et Innovation : Savoir faire réagir vos lecteurs

Avec peu de moyens financiers, il faut redoubler en créativité et inventivité pour faire réagir vos lecteurs ! Il faut les surprendre et alimenter en permanence leur désir de revenir sur votre site internet. Vous pouvez organiser des brainstorming avec des personnes créatives venant d’autres horizons pour booster la créativité de vos équipes.

Vous pouvez aussi organiser des concours avec des lots à gagner pour inciter les internautes à interagir avec vous : à s’inscrire pour aimer votre Page Facebook , commenter vos publications, s’abonner à votre newsletter, recommander vos produits etc.

 

Utiliser les réseaux sociaux

La richesse de l’offre en réseaux sociaux permet en utilisant tel ou tel réseau social de toucher un certain type de population.

 

Les réseaux sociaux : aller là où sont vos clients

Prenons par exemple, les réseaux sociaux Pinterest et Instagram . Selon la nature des clients ciblés, et selon que ceux-ci soient membres de l’un ou de l’autre réseaux, un webentrepreneur aura intérêt à être présent également sur l’un ou l’autre ou sur les deux.

 

Les réseaux sociaux : sources de créativité

Dans notre exemple, les informations échangées sur ces réseaux, en l’occurrence photos et vidéos pour Instagram, photos uniquement, pour Pinterest sont de nature artistique. La popularité d’un blogueur peut ainsi être créée par des canaux de communication non institutionnel, ce qui est précisément plus ludique et plus facile à suivre qu’un site internet institutionnel.

 

E-Bay : premiers pas pour une e-boutique

E-Bay est également un réseau social très apprécié pour lancer des activités commerciales. La créatrice Morgane Sézalory, fondatrice de la marque Sézane avant de connaître le succès d’aujourd’hui, a démarré en vendant des vêtements vintage sur e-Bay. La créatrice a su faire participer ses clientes à « l’histoire  » de sa marque ainsi qu’aux différentes étapes de sa success story.

 

Storytelling

machine a ecrire

 

Le storytelling c’est l’histoire que vous avez choisi de raconter sur votre site internet. Cette histoire met en valeur vos choix et votre vision d’entrepreneur, vos qualités objectives et personnelles à travers lesquelles vos lecteurs peuvent s’identifier.

Pour construire votre réputation sur le web, votre storytelling  doit être relayé par des canaux de communication différents (réseaux sociaux, blog etc) et apporter la preuve de la cohérence de votre positionnement.

 

Positionnement vs Storytelling

Le positionnement que vous choisirez correspond au message principal de votre offre qui doit être simple et clair. Cela signifie que lors de votre travail de différenciation vous devez choisir quelques points forts pour votre offre et baser votre communication sur ce ou ces quelques points forts.

Cependant, cela ne signifie pas non plus que vous devez vous encenser. Bien au contraire, les lecteurs sur internet apprécient particulièrement le fait de pouvoir s’identifier à vous et connaître les difficultés que vous avez eues et surmontées pour arriver là où vous êtes aujourd’hui.

 

Utiliser vos points faibles en points forts

Ainsi, vos points « faibles » peuvent à l’épreuve d’une situation devenir vos points forts. Le blogueur à succès Laurent Breillat a démarré son blog de photo en étant complètement novice en la matière. Cependant, il a pris son blog comme un challenge pour apprendre plus vite cette passion qu’il venait de se découvrir. Il a pu partager son point de vue de non expert et mettre en lumière des questions auxquelles aucun site professionnel ne répondait alors et apporter des réponses utiles aux débutants en photo.

 

Avoir une vraie identité et Être son propre média

Construire sa réputation sur le web grâce à une offre d’exception, c’est possible et à la portée de tout web entrepreneur. Travailler soi-même son positionnement et élaborer sa e-réputation permet d’économiser en Communication ou en SEO.

Contactez-nous !

 

A vous de Rayonner sur le web 😉

 

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager avec votre communauté en cliquant sur les boutons sociaux ci-contre ou ci-dessous.

Crédits Photos : lookin4poetry, Brewbooks

 

 

 

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *